mai 20, 2020 6 translation missing: fr.blogs.article.read_time

Savez vous qui a construit la célèbre Statue de la Liberté et dans quelles circonstances ? Découvrez l'histoire et l'origine caché du monument le plus emblématique de New York City.

La Statue de la Liberté est une co-création de la France et des Etats-Unis destiné à commémorer l'amitié Franco Américaine entre les peuples des deux nations. Le sculpteur français Frédéric-Auguste Bartholdi a créé la statue à partir de feuilles de cuivre martelé, tandis qu'Alexandre-Gustave Eiffel, l'homme derrière la célèbre Dame de Fer (la Tour Eiffel), a conçu la structure en acier de la statue.

La Statue de la Liberté a ensuite été installé aux États-Unis et érigée sur un piédestal d'une petite île de la baie de New York, aujourd'hui connue sous le nom de Liberty Island, inaugurée par le président Grover Cleveland en 1886. Au fil des ans, la statue symbole de la liberté, s'est élevée au fur et à mesure que des millions d'immigrants arrivaient en Amérique via l'île voisine d'Ellis Island sur le port de New York ; en 1986, elle a fait l'objet d'une vaste rénovation en l'honneur du centenaire de sa création.

En effet, de 1892 à 1954, plus de 12 millions d'immigrants sont entrés aux États-Unis par la porte d'Ellis Island.

Aujourd'hui, la Statue de la Liberté reste un symbole indélébile de liberté et de démocratie, ainsi que l'un des points de repère les plus reconnaissables au monde dans la ville de New York City.

statue de la liberté new york

En l'honneur de "Lady Liberty", NYC Shop a demandé à Elizabeth Mitchell, auteur du livre Liberty's Torch, de nous livrer quelques secrets sur l'histoire mouvementée de la Statue de la Liberté et sur la vie de son créateur, Frédéric Auguste Bartholdi, afin de nous révéler quelques faits peu connus sur le plus célèbre monument d'Amérique.

Avant de les découvrir, en tant qu'amoureux de "La Grosse Pomme", nous vous invitons tout d'abord à retrouver nos splendides Tableaux à l'effigie de New York et de la Statue de la Liberté sur notre boutique en ligne !

tableau statue de la liberté

7 faits peu connus sur Lady Liberty  

1. Non, la Statue de la Liberté n'est pas un "cadeau" de la France à l'Amérique

Nous avons tous entendu la légende qui implique que la statue a été échangée du gouvernement Française au gouvernement Américain.En fait, c'est Frédéric Auguste Bartholdi, un fabricant de statues, qui a décidé de présenter, à un pays qu'il n'avait jamais visité auparavant, son plan architecturale et sa vision de construire un "phare massif" représentant une femme avec la torche de la liberté.

Cependant, aucun gouvernement n'a accepté de financer son projet de construction, il a donc élaboré par lui-même toutes les stratégies de collecte de fonds possibles.Il a par exemple organisé des spectacles et des expositions à Paris, a fait payer l'entrée aux visiteurs pour qu'ils puissent assister à la construction de la statue dans son atelier poussiéreux et leur a vendu des produits souvenirs de la Statue ... Finalement, c'est Joseph Pulitzer, le magnat de la presse américaine, qui l'a aidé à terminer le travail en écrivant les noms de toutes les personnes qui ont donné ne serait-ce qu'un centime pour le financer dans son journal. Cette stratégie a rapidement fait augmenter les ventes du journal de Pulitzer lorsque les lecteurs ont acheté un exemplaire simplement pour voir leur nom inscrit dans le journal - une stratégie marketing brillante !

statue de la liberté histoire

Rue des Archives/© Granger NYC/Rue des Archives

2. La statue a été conçue à l'origine pour le canal de Suez en Égypte

canal de suez statue de la liberté

Bartholdi n'a pas conçu la première version de la Statue of Liberty spécifiquement pour l'Amérique.Dans sa jeunesse, il avait visité l'Égypte et avait été enchanté par le projet en cours de creuser un canal entre la Méditerranée et la mer Rouge. À l'exposition universelle de Paris de 1867, il rencontre le Khédive, le chef de l'Égypte, et lui propose de réaliser une œuvre aussi merveilleuse que les pyramides ou les sphinx. Il conçoit alors une statue colossale représentant une femme tenant une lampe et portant la robe ample d'un fellah, un esclave, pour servir de phare à l'entrée du canal de Suez.Cependant, l'accord avec l'Égypte est brusquement tombé à l'eau, Bartholdi a donc décidé de s'aventurer en Amérique pour y implémenter sa Statue ...

3. Les Américains ont été très lents à accueillir la statue de Bartholdi

Alors, à quel point les Américains étaient-ils enthousiaste par la perspective d'accueillir ce nouveau monument ?Il faut savoir que la collecte de fonds et le soutien initial ont été extrêmement ternes... Il a fallu environ 15 ans, avec la statue achevée et assemblée dans un quartier de Paris, avant que les citoyens américains ne commencent enfin à l'adopter !

La certitude que nous avons chez NYC Shop, c'est que vous, vous n'aurez pas besoin de 15 ans pour littéralement adopter nos Tapisseries à l'effigie de New York et de la Statue de la Liberté !

4. La Statue de la Liberté a également failli se rendre à Boston

statue de la liberté origine

© Library of Congress

En 1882, alors que la statue était en pleine construction à Paris, mais que les efforts de collecte de fonds pour le financement piétinaient à New York, Boston a fait une offre pour obtenir la statue. Prouvant que rien ne motive autant les New-Yorkais que la rivalité avec leurs homologues des grandes villes Américaines, le New York Times a rétorqué dans un éditorial :

"Boston propose de prendre notre Statue de la Liberté pour son propre usage et pour sa propre gloire. Boston a probablement encore une fois surestimé ses pouvoirs. Cette statue nous est chère, bien que nous ne l'ayons jamais regardée, et aucune ville de troisième ordre n'interviendra pour nous la prendre. Philadelphie a essayé de le faire en 1876, et a échoué. Que l'on prévienne Boston... qu'elle ne peut pas avoir notre Liberty..."

Vous pouvez vous aussi utiliser la Statue de la Liberté pour votre propre usage et votre propre gloire avec ce splendide Papier Peint sur le thème New York à l'effigie de la Statue de la Liberté pour décorer votre intérieur, et pour obtenir vous aussi, "la liberté éclairant le monde" !

5. Central Park et Prospect Park de New York ont tous deux été considérés comme des sites pouvant accueillir la Statue

central park

Lorsque Bartholdi est arrivé pour la première fois à New York en 1871, il a considéré le Prospect Park de Brooklyn et le Central Park, construit tout récemment, comme des emplacements possibles pour la Statue de la Liberté. S'il avait choisi de la construire à Central Park, le célèbre immeuble d'appartements du Dakota n'aurait même pas atteint son gros orteil...

La légende nous dit aussi que la Statue de Liberté peut être installé ... dans votre chambre ! Faites de beaux rêves avec notre housse de couette à l'effigie de la Statue de la Liberté et rendez hommage à l'oeuvre de Bartholdi.

6. Un projet fou : Thomas Edison avait prévu de faire parler la Statue !

Lorsque Edison a présenté le phonographe au public en 1878, il a déclaré aux journaux qu'il concevait un "énorme disque" pour l'intérieur de la Statue de la Liberté qui lui permettrait de prononcer des discours pouvant être entendus jusqu'au nord de Manhattan et de l'autre côté de la baie.Heureusement, personne n'a donné suite à cette étrange promesse, qui aurait conduit à l'étrange expérience de marcher à New York et d'entendre soudain la Statue de la Liberté en pleine élocution !

7. Les suffragettes ont protesté contre l'inauguration de la statue

suffragette statue de la liberté

FLICKR/LSE LIBRARY/DP

Lors de son inauguration en octobre 1886, les groupes de défense des droits des femmes se sont plaints qu'une énorme figure féminine se tiendrait dans le port de New York pour représenter la liberté, alors que la plupart des femmes américaines n'avaient pas encore le droit de vote.

Seules deux femmes ont assisté à l'inauguration sur ce qui est aujourd'hui connu sous le nom de Liberty Island. Il s'agit de l'épouse de Bartholdi et la fille de 13 ans de Ferdinand de Lesseps, l'ingénieur français qui a conçu le canal de Suez.

Les épouses des membres du Comité américain ont été contraintes d'assister à la cérémonie depuis un navire de la marine en marge de l'île.Les suffragettes ont alors affrété un bateau pour faire le tour de l'île lors de l'inauguration. Elles ont fait des discours de protestation, mais ceux-ci ne pouvaient être entendus dans le vacarme des sifflets et des coups de canon dans le port.


Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.