La fameuse histoire du Rockefeller Center

Composée de 19 bâtiments qui accueillent différents types de boutiques, Rockefeller Center est l’un des plus gros complexes commerciaux de Manhattan.

Top of the Rock, autrement dit le sommet du Rockefeller Center, devient également un lieu prisé pour sa magnifique vue. Le somptueux bâtiment voit le jour au cœur de Manhattan située plus précisément au sud de Central Park.

Le projet commença avec John Davidson Rockefeller et sera ensuite légué à son fils John D. Rockefeller Junior.

L’histoire commence en 1920 avec la famille Rockefeller

L’idée d'un complexe commercial émerge de John D. Rockefeller, pionner du projet et héritier de l’entreprise familiale Standard Oil.

Pour se remettre dans le contexte, dans les années 1920, la famille Rockefeller est très présente sur le marché. Elle possède l’entreprise Standard Oil qui devient par la suite Exxon Mobile. La société de raffinage et de distribution de pétrole faisait la richesse de John D. Rockefeller. Richesse qui a pu supporter le poids du projet Rockefeller, un projet qui s’est transmis de famille en famille.

L’objectif de ce complexe commercial était de faire du Rockefeller Center un centre économique aussi populaire que Wall Street. Le complexe débuta d’abord avec un bâtiment, l’International Building North. Pour attirer les investisseurs et faire aboutir le projet, John D. Rockefeller misa sur les investissements étrangers. Pour cela, il invita plusieurs nations européennes à implanter leurs bâtiments. Les premiers investisseurs furent la France et les Britanniques. L’Italie et l’Allemagne les rejoignent les années qui suivent.

Un héritage familial

Le complexe fait face à des difficultés à la fin des années 1920, En effet, en 1929, New York connaît l’un des plus gros krach boursier de l’histoire.

Face à cet événement inattendu ainsi que la mort de son père, John D. Rockefeller Junior reprend les rênes et décide de prolonger le projet sur une plus longue durée.

L'idée de relier les centres commerciaux, de loisirs et les bureaux était présente des années plus tard. Le maire de New York city en 1939 reprenait même le terme de “city within city” (“une ville dans une ville'') pour exprimer l’ambitieux projet de la famille Rockefeller.

Le projet est soutenu par plusieurs groupes de radio dont Radio Corporation of America (RCA), National Broadcasting Company (NBC) et la Radio Keith Orpheon Corporation (RKO).

Malgré la crise, Rockefeller se déploie et inaugure des bâtiments emblématiques

Après la crise boursière de 1929, au sein du bâtiment se construit une nouvelle boutique. L’ouverture de Rainbow Room en 1934 inaugure 65 étages et détient le restaurant le plus haut du pays.

La magnifique vue et l’atmosphère luxueuse attirent les plus aisées et les plus grandes célébrités. De cette vue, on peut apercevoir la majestueuse cathédrale Saint-Patrick. Avec un peu de chance, à noël, nous pouvons également découvrir l’éclairage du sapin de Noël, le Christmas Tree Lighting.

À la pointe de la mode, le rainbow room opte pour un design d’art déco, ses grandes fenêtres, sa piste de danse et son grand orchestre. Elle devenait le lieu le plus prisé de New York dans les années 1930.  Avant cela, seul Radio City Music Hall était disponible au sein du complexe.

À l’origine construite pour des spectacles, elle a été réaménagée pour des séances de cinéma. Grâce à ce changement, Radio City Music Hall est devenu mondialement connu pour son charme.

La complexité du Rockefeller Center relève également de son architecture.

Raymond Hood, l’architecte, et John R. Todd, le directeur du chantier, imagine Rockefeller dans ses plus belles années.

Comcast Building est un des exemples les plus populaires de ces deux derniers. Fini en 1933, Comcast Building devient l’un des gratte-ciel les plus célèbres de New York.

Au centre du complexe commercial, son poids écrasant témoigne du dur labeur des travailleurs. Le design Art Deco reste majoritaire comme pour harmoniser avec le reste des bâtiments. Actuellement appelé le GE building, il possédait le nom de RCA Building avant de prendre celui de Comcast Building.

Les peintures murales, le décor extérieur et l’architecture reflètent l’art déco de l’architecte. Il réunit les plus grands médias (NBC Nightly News, Rock Center with Brian Williams, etc.) et le tourisme en un seul lieu.

Pour enjoliver votre décoration intérieure avec une touche new-yorkaise, n’hésitez pas à vous offrir un Poster New York ou un Tableau New York

 Un complexe moderne, mais également gravé dans l’histoire 

Si le complexe commercial est important aujourd’hui, il était un pilier de l’histoire des États-Unis. Pendant la seconde guerre mondiale, l’International Building North était la base britannique. À cause de la guerre, le bâtiment allemand fut remplacé.

Seuls les bâtiments de la France, de l’Italie et des Britanniques restèrent pour ensuite s’intituler l’International Building North. Elle servait de point de repère, notamment la ROOM 3603 qui était le centre des opérations avec comme chef William Joseph Donovan.

En plus d’être la base des opérations, Rockefeller était également composée de plusieurs jardins dont le Jardin de la Victoire. Le jardin de la Victoire servait de réseau de production et de distribution alimentaire pour la population de New York.

Après la guerre, Rockefeller s’élargit pour accueillir d’autres infrastructures. Quatre autres bâtiments sont construits. Pour harmoniser le lieu, le design Art Deco reste un point majeur dans le style des bâtiments. Avenue des Ameriques, Time-Life Building, McGraw-Hill et Fox News Channel faisaient partie des bâtiments construits.

Chaque gratte-ciel composant Rockefeller comporte une cinquantaine d'étages et est occupé par des gens importants comme Time Inc. dans le Time Life Building.

Les caractéristiques du Rockefeller Center  

Le design Art Déco qui longe l’ensemble de bâtiment est un art moderne. Cependant, d’autres décorations font aussi partie du Rockefeller Center. Certaines statues, mosaïques, haut-reliefs et bas-reliefs et des peintures murales sont devenus incontournables à New York.

Lee Lawrie et ses compagnons sont des artistes qui ont longuement participé à l’élaboration des pièces du Rockefeller. En effectuant de nombreuses pièces pour le complexe, il assure la longévité de son art à travers le temps.

Si plusieurs bâtiments sont connus et que Rockefeller est un lieu incontournable dans Manhattan, il est devenu monumental lorsque le réaménagement de 1996 a eu lieu. Tishman Speyer et d’autres investisseurs ont tous misés sur le complexe lorsqu’il fit faillite. 

Les années qui suivent s’enchaînent des enchères privées d’art, des expositions sur la Rockefeller Plaza, la réouverture de Top of The Rock qui nous donne la vue sur Manhattan et l’ouverture du fameux show : “The Tonight Show”, géré par Jimmy Fallon.

Si le plus beau complexe de Manhattan est un lieu touristique mondialement connu, il reste intéressant de connaître son évolution et les lieux prisés pour prendre les meilleures photos.

Top of the Rock donne la plus belle vue de Manhattan et les meilleures images de la ville qui ne dort jamais. La présence de très grands médias comme NBC attire des investisseurs, mais également d’autres entreprises.

D’une autre manière, Rockefeller reste très attractif en termes économiques pour les acteurs financiers. Les centaines d’années qui se sont écoulées avec des figures emblématiques (Lee Lawrie, John D. Rockefeller, Barry Faulkner qui était un peintre) sont restés gravés grâce à leur détermination et leur passion.

Si vous êtes passionnée d’art et intéressée par la culture New Yorkaise, nous vous conseillons fortement de visiter Rockefeller et notamment le Top of The Rock pour profiter de son imprenable paysage.


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés